Sauter au contenu
Logo du Ministère de l'éducation Logo de TFO Pensons prévention. Pour la protection des élèves ayant des allergies constituant un danger de mort.
  Accueil > Réduction des risques > Politique relative à l'anaphylaxie du conseil scolaire English  
La Loi Sabrina porte sur l'éducation et la prévention. Unissons nos efforts afin de protéger
le mieux possible tous les élèves qui souffrent d'allergies constituant un danger de mort.
Réduction des risques
Qu'est-ce que l'anaphylaxie?
Politique relative à l'anaphylaxie du conseil scolaire
Plan individuel de l'élève
Sensibilisation
Vigilance
Intervention d’urgence
Révision

Réduction des risques : Politique relative à l'anaphylaxie du conseil scolaire

En vertu de la loi, chaque conseil scolaire est tenu d'avoir une politique relative à l'anaphylaxie qui doit comprendre les éléments suivants :


Stratégies visant à réduire les risques d’exposition
Un programme de communication
Une formation régulière
Chaque direction d’école doit :

Processus de gestion de l'anaphylaxie (organigramme) (PDF)
Stratégies visant à réduire les risques d’exposition

  • Les conseils scolaires pourraient envisager de demander à chaque école d’élaborer un plan relatif à l’anaphylaxie. La sécurité devrait être prioritaire. Les écoles devraient privilégier la création d’un environnement sans danger pour les personnes allergiques plutôt que sans allergènes (p. ex. sans arachides). Elles ne devraient jamais garantir, de façon implicite ou explicite, que leur environnement ne présente absolument aucun risque.


  • Conseils et suggestions de stratégies :

  • Solliciter la collaboration du milieu scolaire pour que tous évitent volontairement d’inclure certains allergènes dans les repas ou les collations.
  • Ne pas distribuer de listes d’aliments sans risques, car celles-ci peuvent changer avec le temps.
  • Désigner des endroits pour la consommation d’aliments (p. ex. des zones à risques réduits pour les élèves allergiques) et interdire aliments et boissons dans les zones communes (bibliothèque, laboratoires, etc.).
  • Superviser les plus jeunes pendant les repas. Ils ne devraient manger que les aliments approuvés par leurs parents.
  • Réduire les allergènes dans les machines distributrices.
  • Choisir des denrées non comestibles pour les célébrations et les récompenses.
  • Se laver les mains avant et après les repas ou les collations. Le savon liquide ou en pain de même que les essuie-mains antibactériens sont plus efficaces que les nettoyants antibactériens pour les mains pour enlever les résidus de beurre d’arachide.
  • Nettoyer les surfaces avant et après les repas ou les collations à l’aide de produits nettoyants domestiques, d’essuie-mains désinfectants ou de nettoyants avec javellisant.
  • Demander aux compagnies de transport d’interdire la consommation d’aliments durant les trajets quotidiens en autobus.
  • Pour les sorties scolaires
    • Informer les superviseurs adultes de la présence d’élèves souffrant d’allergies graves.
    • Veiller à ce que chaque élève qui souffre d’allergies constituant un danger de mort dispose d’un auto-injecteur d’épinéphrine supplémentaire.
    • Disposer d’un téléphone cellulaire.
    • Connaître l’emplacement de l’établissement médical le plus proche et le chemin pour s’y rendre.
  • Pour les allergies aux piqûres d’insectes
    • Éliminer les ruches et les nids d’insectes piqueurs sur la propriété de l’école.
    • Éviter les lieux où se rassemblent les insectes piqueurs.
    • Veiller à ce que les poubelles soient fermées ou éloignées des aires de jeu.
    • Boire dans un verre plutôt qu’à même une canette ou une bouteille, ou utiliser une paille.



Plus
d'information sur



la Loi Sabrina

l'anaphylaxie

Remerciements


Logo de l'Atelier
Ressources pédagogiques en ligne